Marcus O'Sullivan, dossier médical

Message par Marcus B. O'Sullivan le Lun 16 Avr - 22:19

Photo d'identité
dossier médical dcrm
Marcus Blake O'Sullivan
Dossier crée le16/10/2015àA.DCRM 23.2 KW parEsteban Card
Dépistage fait le16/10/2015àA.DCRM 23.2 KW
Résultat :Positif
Tatouage fait le23/10/2015àA.DCRM 24 NCUT
Type et Localisation :Kappa (sur les côtes, à gauche. 3,5 cm)
résultats du dépistage

gène rAG27-1 (ch5) : oui / 61 %
gène rAG9-4c (ch5) : non / 32 %
gène 85zS-cc (ch7) : oui / 77 %
gène 274X-b (ch8) : oui / 87 %
gène delTo3 (ch8) : oui / 98 %
gène delTo4 (ch8) : oui / 88 %
gène delTo6 (ch8) : oui / 100 %
gène rAG31 (ch9) : oui / 79 %

antécédents familiaux
père Identité inconnue, mutant / 92 %
mère Mairead O'Sullivan, humaine / 43 %

frère Charlie O'Sullivan / 48 %
mère Pandora O'Sullivan / 79 %
si mutant conclusion entretien individuel pré-tatouage
nom et description de la mutation Manipulation du temps : figer le temps et remonter le temps. Le patient est capable de figer un objet, ou une personne, dans le temps et l'espace, dans une durée définie en fonction de la taille de la cible. Cela peut également s'étendre à une plus large zone. Après examen il a été découvert que sa mutation pouvait couvrir une zone allant de 12m² à 25m². Le patient peut également remonter le temps sur un objet, autrement dit réparer un verre qui a été cassé (pour exemple). Nous n'avons pas put démontrer si cette partie de la mutation du patient, peut être utiliser sur une matière organique vivante, comme "guérir" une blessure légère.
maîtrise Une excellente maîtrise de sa mutation a été démontrée. En effet le patient peut l'exprimer aussi bien par les gestes que par la pensée, sans avoir nécessairement besoin de voir sa cible.
impressions La mutation du patient ne semble pas représenter un réel danger, au premier abord. En l'absence d'un quelconque comportement violent, ainsi qu'un casier judiciaire vierge, il n’apparaît pas que le patient puisse se servir de sa mutation à de mauvaises fins. Bien qu'il serait sage de surveiller ses capacités, quant à remonter le temps.
Le patient à également présenté une certaine photosensibilité, après examen. Cela peut, ou ne peut pas, être lier à sa mutation. Néanmoins, remonter le temps semble également causer au patient une forte fatigue.
Un suivi médical pourrait être recommandé, afin de s'assurer que le patient ne présente aucun problème neurologique.

prochain entretien A définir, en fonction des conclusions d'un neurologue.

avatar

chronologiste
Marcus B. O'Sullivan
chronologiste
Age : 36
Messages : 106
Date d'inscription : 03/03/2018
Crédits : google
Métier : Aide à la personne, intérimaire.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum